30 oct. 2016

[ Francis Cabrel - 77/87 - Encore et encore ]

D´abord vos corps qui se séparent
T´es seule dans la lumière des phares
T´entends à chaque fois que tu respires
Comme un bout de tissu qui se déchire
Et ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord.


L´instant d´après le vent se déchaîne
Les heures s´allongent comme des semaines
Tu te retrouves seule assise par terre
À bondir à chaque bruit de portière
Et ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord.


Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant.


La même nuit que la nuit d´avant
Les mêmes endroits deux fois trop grands
T´avances comme dans des couloirs
Tu t´arranges pour éviter les miroirs
Mais ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord


Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant.


Faudrait que t´arrives à en parler au passé
Faudrait que t´arrives à ne plus penser à ça
Faudrait que tu l´oublies à longueur de journée
Dis-toi qu´il est de l´autre côté du pôle
Dis-toi surtout qu´il ne reviendra pas
Et ça te fait marrer les oiseaux qui s´envolent
Les oiseaux qui s´envolent


Tu comptes les chances qu´il te reste
Un peu de son parfum sur ta veste
Tu avais dû confondre les lumières
D´une étoile et d´un réverbère
Mais ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord

Y a des couples qui se défont
Sur les lames de ton plafond
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant personne


Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant.

Y a des couples qui se défont
C´est toujours le même film qui passe
Le même film qui passe




23 oct. 2016

Ouverture PRIMARK LILLE

Bon ça y est, cela fait plusieurs jours que c'est officiel et que des publicités inondent nos bus, PRIMARK arrive à LILLE la semaine prochaine, le 27 Octobre !

Pour fêter ça, - et si tu t'en fous tu peux d'ores et déjà passer à un autre article ;) - j'ai choisi de faire une sélection sur leur site. Histoire de te mettre un peu l'eau à la bouche. Ou de te faire craquer, prématurément, au choix!

21 oct. 2016

L'histoire de Disney


C'est le moment de (re)découvrir Disney.
Jusqu'au 5 Mars 2017, le musée d'Art ludique de Paris propose l'exposition 
" Walt Disney, le mouvement par nature".

5 oct. 2016

TOP 10 IG Déco

Hola !

Je commence aujourd'hui une série de plusieurs articles "TOP 10 IG " - IG signifiant Instagram.
Je vais donc te partager quelques comptes que je suis régulièrement et qui m'inspirent.

Tu en conais peut-être déja, si ce n'est pas le cas je suis ravie de te faire découvrir certaines de mes pépites :)

Pour ne pas faire de jaloux, voici donc mes 10 comptes IG préférés par ordre alphabétique:

- Annesodeco : décoratrice Lilloise
- BintiHome : interiordesigner

@bintihome


3 oct. 2016

Me tapes pas l'affiche!


J'adore me balader de sites en sites, surtout le soir vers 22h et que l'homme est sorti ou qu'il ne se couche pas en même temps que moi! En plus, ça me permet de tomber sur des supers sites héhé!
Comme celui dont je viens te parler aujourd'hui : 
Les Happy Vintage.


2 oct. 2016

[ Damien Saez - Jours Etranges - Montée Là Haut ]

Le ciel ne sera, plus jamais
Aussi noir qu'il n'est aujourd'hui
Comme un soleil ensorcelé
Tes yeux se perdent dans mes nuits



On était pas du même monde
Mais qu'est ce que ça fait, maintenant
Puisque les anges et les colombes
Se sont enfuis avec le vent


Depuis que t'es montée là-haut
Les anges n'ont jamais été plus beaux
Depuis que t'es montée là-haut
Ici, moi, je me sens toujours de trop


Paraît que t'étais une princesse
Moi je n'en ai jamais connu
Juste les larmes, et les détresses
Et ma chanson un peu perdue



Si un jour, tu veux redescendre
Sache que mon coeur est ouvert
Et qu'il saigne, à n'en plus comprendre
Où est l'Eden, où est l'Enfer


Depuis que t'es montée là-haut
Les anges n'ont jamais été plus beaux
Depuis que t'es montée là-haut
Ici moi je me sens toujours de trop

Toujours de trop, toujours de trop...